Soyez à l’écoute de votre cœur

A l’origine de plus de 150 000 décès par an en France, les maladies cardiovasculaires constituent la première cause de mortalité chez les femmes, devant le cancer, et la seconde chez les hommes. Cependant, 80% des infarctus ou des AVC prématurés sont évitables.

Les maladies cardiovasculaires désignent l’ensemble des pathologies concernant le cœur et les vaisseaux sanguins (veines et artères).

De nombreuses pathologies sont désignées par cette appellation : Hypertension, troubles du rythme cardiaque, infarctus mais aussi AVC (accidents vasculaires cérébraux). On retrouve parmi les facteurs de risques des maladies cardiovasculaires le tabac, la sédentarité, le diabète, ou l’hypertension artérielle.

La prévalence de ce dernier, l’hypertension artérielle, a doublé dans le monde, au cours des 40 dernières années. Aujourd’hui, d’après la HAS (Haute autorité de santé) il y aurait plus d’un milliard d’hypertendus dans le monde.

Le cœur, organe vital du corps humain, est un muscle, et il est tout à fait possible de l’entrainer.

Quels sont les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires ?

Certaines conditions médicales et modes de vie peuvent être à l’origine de problèmes cardiovasculaires :

  • Le tabagisme et le tabagisme passif
  • L’obésité et le surpoids
  • La sédentarité
  • L’hypertension artérielle déforme la paroi des artères et favorise alors le dépôt des graisses sur ces mêmes parois.
  • Le diabète : un taux élevé de sucre dans le sang (hyperglycémie) pendant plusieurs années entraîne une atteinte progressive des artères du cœur. Il multiplie par 3 le risque de crise cardiaque.
  • L’élévation du taux des graisses : le cholestérol LDL (ou «mauvais» cholestérol) et les triglycérides, en excès dans le sang, se déposent sur les parois des artères, qui finissent par s’obstruer progressivement (athérosclérose).
  • L’âge
  • L’alcool
  • Les antécédents familiaux

 

Il existe donc deux types de facteurs de risque.

Une première catégorie concerne les facteurs sur lesquels nous n’avons aucune influence (âge, antécédents familiaux, sexe, autres troubles pathologiques).

La seconde catégorie qu’on appelle aussi les facteurs de risque comportementaux, face auxquels nous pouvons tout à fait réagir et adopter les bons gestes afin de les diminuer.

Comment prévenir et limiter la survenue des maladies cardiovasculaires ?


Pratiquez une activité physique régulière :

Votre cœur est un muscle. Plus il est entraîné, mieux il fonctionne. Si vous n’êtes pas sportif, pensez à la marche active. C’est une bonne alternative.

Adoptez une alimentation équilibrée :

Une alimentation équilibrée associée à une activité physique régulière vous aide à conserver un poids normal ou à perdre des kilos si besoin. Cela contribue aussi à diminuer le mauvais cholestérol et à prévenir le risque de diabète et de maladies cardiovasculaires.

Vous pouvez y contribuer en mangeant plus sainement, moins gras, en augmentant l’apport en fruits et légumes et en diminuant l’apport en sel (les plats préparés et les snacks sont très riche en sel). Les personnes en surpoids et/ou en obésité peuvent se faire aider par un professionnel de santé pour entamer un régime.

Surveillez votre glycémie et votre cholestérolémie :

Un suivi régulier (prise de sang) permettra de contrôler votre taux de cholestérol et votre taux de sucre dans le sang afin de prévenir ou traiter une potentielle hyper cholestérolémie ou un diabète.

Contrôlez votre tension artérielle :

Si vous êtes hypertendu, la pression exercée par le sang sur vos artères est trop élevée. Le suivi de votre pression artérielle et la bonne observance de votre traitement permettront de réduire la fragilisation de vos artères et de votre cœur. L’automesure artérielle, recommandée par la HAS et la SFHTA*, vous permettra un suivi facilité à domicile.

Diminuez ou réduisez votre consommation de tabac et d’alcool :

Si un proche fume, vous pouvez aussi l’aider à arrêter.

Réduisez toute forme de stress :

En réduisant le stress, en comprenant son origine et en le canalisant dans des activités relaxantes : yoga, sophrologie etc…

 

Découvrez notre large gamme de tensiomètres électroniques et de tensiomètres connectés