Tournez le dos à la douleur

Entorses, torticolis, lumbagos, spasmes musculaires, tendinites, nous avons tous été confrontés à un moment de notre vie à une douleur musculaire et/ou articulaire. Des solutions non médicamenteuses et naturelles existent. Elles permettent de pallier aux effets secondaires indésirables d’une prise excessive de médicaments. 

Le mal de dos, surnommé « le mal du siècle », est très handicapant et nous empêche d’accomplir nos tâches quotidiennes.

Dans les transports, au travail ou bien à la maison il est difficile de se débarrasser de la sensation de douleur constante.

Mais la douleur aiguë ou chronique n’est pas une fatalité !

En premier lieu, nous avons tous le réflexe médicaments (antalgiques, anti-inflammatoires…) qui peuvent soulager, même temporairement, notre douleur.

Les antalgiques rendent la douleur plus supportable, tandis que les anti-inflammatoires atténuent les douleurs excessives en cas d’inflammation importante.

Ces derniers sont même plus efficaces que les antalgiques chez certaines personnes.

Cependant, la prise de médicaments n’est pas anodine.

Ils peuvent provoquer de nombreux effets secondaires : problèmes gastriques, constipation, somnolence, nausées, vomissements, voire des difficultés respiratoires.

À noter que depuis le 12 juillet 2017, les médicaments de la famille des opiacés (codéine, dextrométhorphane, éthylmorphine) sont désormais uniquement délivrés sur ordonnance du médecin.

Heureusement il existe d’autres alternatives.

La douleur peut être soulagée par des traitements non-médicamenteux

La thérapie par le chaud ou par le froid est une méthode de soulagement de la douleur naturelle qui a fait ses preuves depuis l’Antiquité.

Elle n’entraine absolument aucun effet secondaire.

À chaque douleur sa méthode !

Le froid a pour effet

  • De ralentir la conduction nerveuse (propriété anesthésiante).
  • De diminuer la production des enzymes responsables de l’inflammation (propriété anti-inflammatoire).
  • De permettre une vasoconstriction des vaisseaux et donc de diminuer l’inflammation.
  • Optez pour le froid en cas d’inflammations, de foulures, d’entorses, de déchirures, de contusions, d’enflures, d’ecchymoses et de douleurs arthritiques !

La chaleur a pour effet

  • D’augmenter la circulation sanguine en permettant une vasodilatation des vaisseaux sanguins.
  • De détendre les muscles contractés en favorisant l’élimination des toxines.
  • D’améliorer l’élasticité des tissus.
  • D’atténuer la douleur.

Découvrez KINECARE – notre gamme de thermothérapie